Salut, Covid-19, Vacunes

Sinopharm-Beijing et Sinopharm-Wuhan

Le groupe pharmaceutique national chinois, Sinopharm, a mis au point deux vaccins : Sinopharm-Beijing et Sinopharm-Wuhan.

Le premier a été mis au point avec la collaboration de l’Institut de produits biologiques de Pékin. Il s’agit d’un vaccin à virus inactivé, c’est-à-dire faisant appel à une version morte du virus qui cause la maladie. Bien qu’il n’engendre pas de contamination, il peut engendrer une réponse immunitaire.

En novembre 2020, le groupe chinois a annoncé le déroulement de la phase III de l’essai clinique aux Émirats arabes unis, au Bahreïn, en Égypte, en Jordanie, au Maroc, au Pérou et en Argentine, sur plus de 50 000 volontaires. Les résultats ont montré une efficacité de 79,3 % après l’administration de deux doses à 21 jours d’intervalle. À l’heure actuelle, 27 pays l’administrent à leur population.

Les effets secondaires les plus fréquents concernent la douleur dans la zone d’inoculation, les maux de tête, la fièvre et les douleurs musculaires. Aucun des effets rapportés au cours des 28 jours suivant la vaccination n’a été classifié comme étant grave durant les phases I et II.

On ne dispose que de peu d’informations au sujet du second vaccin, baptisé Sinopharm-Wuhan, à la création duquel a participé l’Institut de produits biologiques de Wuhan.

Comme le vaccin Sinopharm-Beijing, il s’agit d’un vaccin à virus inactivé, qui vise à engendrer une réponse immunitaire de l’organisme par l’inoculation d’une formule contenant une version morte du virus.

La phase III de l’essai clinique s’est déroulée au Maroc, au Pérou, aux Émirats arabes unis et dans d’autres pays du Moyen-Orient, mobilisant 66 000 volontaires. Elle consistait à tester une prescription de deux doses, qui a affiché une efficacité de 72,5 %.

Néanmoins, les résultats n’ont pas été publiés officiellement, et on ne connaît pas la période d’administration ni les effets secondaires. Il n’est pour l’instant disponible qu’en Chine et aux Émirats arabes unis.

Sinopharm n’a pas non plus spécifié la température de conservation de ses deux vaccins.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]