Salut, Covid-19, Vacunes

Non, il n’existe pas au Japon de machines qui distribuent du CDS par le biais de la climatisation

Nous nous avez fait parvenir un tweet critiquant le fait que l’on continue de débattre ici l’utilité du CDS, alors qu’« on trouve au Japon des distributeurs [qui] injectent du dioxyde de chlore par le biais de la climatisation ». C’est FAUX. Il n’existe pas au Japon de distributeurs diffusant du dioxyde de chlore, mais des systèmes de climatisation qui utilisent ce composé afin de purifier l’air.

« Pendant qu’ici on se demande encore si le CDS est utile ou non, on trouve au Japon des distributeurs. Ici, le site Internet de l’entreprise fournit ces machines afin d’injecter du #dioxydedechlore par le biais de la climatisation. »

Le dioxyde de chlore est un gaz, plus connu par l’opinion publique sous le nom de CDS, même si on l’obtient en mélangeant de la chlorite de sodium, de l’eau distillée – dont le mélange est connu sous le nom de MMS – et un acide. C’est une substance très oxydante utilisée comme blanchisseur dans les usines de production de papier et dans les stations de traitement des eaux.

Son éventuelle utilisation comme purificateur d’air a également été étudiée, ce qui serait utile dans les hôpitaux et dans les zones nécessitant une stérilisation particulière, mais aussi dans un contexte de pandémie comme celle que nous vivons aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle les machines purificatrices deviennent de plus en plus populaires dans des lieux comme les gymnases, les aéroports, les gares et autres lieux de transit, comme on peut le voir dans la vidéo de la machine japonaise que vous nous avez fait parvenir.

Même si elles ne sont pas infaillibles (ces machines ne permettent pas de stériliser complètement un espace donné), elles ont donné de bons résultats pour réduire la quantité d’agents pathogènes et de bactéries dans l’air. Quoi qu’il en soit, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) souligne le fait que les limites d’exposition saine à ce gaz se situent entre 0,1 ppm et 0,3 ppm et que ce gaz n’est pas comestible.

Il désinfecte les eaux et les surfaces, pas l’organisme

Si le dioxyde de chlore a montré de bons résultats pour désinfecter les surfaces ou les eaux, il en va autrement en tant que traitement contre le coronavirus chez l’être humain. Cela reviendrait à dire que l’eau de Javel, efficace dans le nettoyage des sols, pourrait également nettoyer l’intérieur de notre organisme. 

Pour autant, le débat sur l’efficacité du CDS dans le traitement des infections est clos depuis longtemps et il existe un consensus scientifique international pour déconseiller ce produit comme traitement contre la covid-19. En d’autres mots, on connaît les vertus désinfectantes du dioxyde de chlore sur les surfaces, dans les logements et pour traiter les eaux, mais aucun organisme scientifique ne conseille ni ne promeut l’ingestion de dioxyde de chlore ni contre la covid-19 ni contre quelque autre maladie ou infection que ce soit.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]