Salut, Covid-19, Vacunes

Moderna

L’entreprise biotechnologique américaine Moderna a mis au point un vaccin faisant appel à la technologie ARNm. Il s’agit d’une technique qui introduit du matériel génétique synthétisé en laboratoire dans les cellules humaines, afin qu’elles apprennent à produire une protéine, dans le cas présent la protéine Spike, que l’on trouve dans le virus SARS-CoV-2. De cette manière, les cellules fabriquent des copies de cette protéine et créent des anticorps permettant de parvenir à l’immunité contre le virus.

L’entreprise pharmaceutique a commencé ses essais cliniques en mars 2020, avec la participation de 30 420 volontaires aux États-Unis, et a publié ses résultats le 16 novembre. Sur la base de ces chiffres, l’entreprise en a conclu un taux d’efficacité de 94,5 %.

Le vaccin de Moderna s’administre en deux doses, à un intervalle de 28 jours. Plus de 40 pays ont autorisé son utilisation, entre autres les États-Unis, le Canada et les pays de l’Union européenne, de même que l’OMS.

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés concernent la douleur dans la zone d’injection, la fatigue, les maux de tête, les douleurs musculaires, les douleurs articulaires, les frissons, les nausées ou vomissements, les gonflements, la fièvre, les gonflements dans la zone d’injection et les rougissements.

Parmi les effets secondaires très fréquents (qui touchent plus d’une personne sur dix), on trouve les nausées, les vomissements, les frissons et la fébricule. Parmi les effets secondaires rares (une personne sur 1000), on trouve la paralysie ou le gonflement du visage. On ignore la fréquence des réactions allergiques graves ou de l’hypersensibilité.

Le vaccin de Moderna peut se conserver dans un congélateur spécial, à une température allant de -25 à -15°C. Il résiste également à une température allant de 2 à 8°C pendant un mois maximum. Les fioles peuvent se conserver jusqu’à 12 heures entre 8 et 25°C, mais elles ne peuvent plus être congelées par la suite. 

L’entreprise japonaise de biopharmacie Takeda est parvenue en octobre dernier à un accord avec Moderna et le ministère japonais de la Santé, du Travail et du Bien-Être en vue de distribuer 50 millions de doses au premier semestre 2021, sous le nom de TAK-919. Le 21 mai 2021, Takeda a annoncé que le gouvernement japonais avait autorisé la formule et que la distribution commencerait avec effet immédiat.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]