TITLE

La liste de 24 effets secondaires graves présumés des vaccins est fausse

CATEGORY Salut, Covid-19, Vacunes
CLAIM

Liste (révisable) des possibles EFFETS SECONDAIRES provoqués par le « VACCIN contre la COVID-19 » émise par la FDA : syndrome de Guillain-Barré, [...] encéphalopathie [...], thromboembolie veineuse [...] mort
BY: Internet
RATING: False / Falso

DATE: May 05 2021

TEXT:

Ces dernières semaines circule sur WhatsApp un message donnant une liste de 24 effets secondaires présumés pouvant surgir après l’administration d’un vaccin contre la Covid-19, comme le syndrome de Guillain-Barré, l’encéphalopathie, la thromboembolie veineuse ou encore la mort. Ce message est suivi d’un lien renvoyant à un document de l’Administration pour l’alimentation et les médicaments des États-Unis (FDA). Cette information est FAUSSE. Le lien est une liste provisoire des maladies élaborées sur la base de précédentes études, des effets secondaires de vaccins similaires et de doutes émis par les agences de réglementation, mais en aucun cas il ne s’agit d’une liste de réactions attestées liées aux vaccins contre la Covid-19.

« Liste (révisable) des possibles EFFETS SECONDAIRES provoqués par le « VACCIN contre la COVID-19 » émise par la FDA : syndrome de Guillain-Barré, [...] encéphalopathie [...], thromboembolie veineuse [...] mort »

En octobre 2020, aucun des vaccins contre la Covid-19 n’avait été autorisé puisqu’ils étaient encore en phase d’étude. La liste qui circule est un document de travail de la FDA qui, de même que les autres agences de santé, effectue un suivi des possibles effets secondaires que peuvent provoquer les vaccins au sein de la population.

Les seuls effets secondaires énumérés dans cette liste et qui ont bien été confirmés à ce jour, après l’administration d’une douzaine de vaccins différents dans le monde entier, sont l’anaphylaxie (grave réaction allergique au vaccin) et la thrombose veineuse, qui est toujours considérée comme une réaction atypique et très rare. L’Agence européenne des médicaments (EMA) considère qu’il existe un « lien attesté » de ces événements avec les vaccins d’AstraZeneca et de Janssen, qu’elle étudie conjointement avec les cas de thrombocytopénie (faibles niveaux de plaquettes).

La mort comme effet secondaire

Par ailleurs, la mort ne figure pas dans les documents comme effet secondaire grave pour aucun des vaccins contre la Covid-19, même s’il est certain que certains des cas de thrombose veineuse ont pu entraîner la mort, ce qui implique le déclenchement d’un effet secondaire très grave. La FDA, conjointement aux Centres (américains) de contrôle et de prévention des maladies (CDC), déclare que 3005 cas de décès ont été reportés sur les 189 millions de vaccins autorisés et administrés entre décembre 2020 et avril 2021 (0,00158 %). Après analyse des informations cliniques disponibles, notamment les certificats de décès, les autopsies et les historiques médicaux, « il n’a pas été conclu que la vaccination avait contribué au décès de ces patients ». Malgré cela, « les rapports sur les effets secondaires [se poursuivent], parmi lesquels est également incluse la mort ».

La mort comme effet secondaire est une possibilité pour certains médicaments, comme l’Adalate, qui sert à traiter l’angor chronique stable (angor d’effort) ou l’angor vasospatique, ou la thioridazine, utilisée pour traiter les symptômes de schizophrénie. Pour le moment, les vaccins contre la Covid-19 ne figurent pas dans cette liste : « Des décès sont survenus chez des personnes âgées ou à l’état de santé fragile après avoir reçu le vaccin – en Europe, cette population a reçu le vaccin de Pfizer. Cependant, on n’a pas décelé de lien de cause à effet entre ces décès et le vaccin », indique à Verificat Adelaida Sarukhan de l’Instituto de Salud Global de Barcelone (ISGlobal). Selon la scientifique, pour l’instant, « la seule cause de mort probablement associée au vaccin, notamment à ceux d’AstraZeneca et de Johnson & Johnson, est la thrombose veineuse avec thrombocytopénie ». Au 1er avril, 18 décès avaient été rapportés dans l’Union européenne, 7 au Royaume-Uni, 1 en Australie et 1 aux États-Unis.

Des effets secondaires non démontrés

Les effets secondaires cités dans le message et qui N’ONT PAS été confirmés, quel que soit le vaccin contre la Covid-19, sont les suivants : syndrome de Guillain-Barré, encéphalomyélite aiguë disséminée, myélite transversale, encéphalite/myélite/encéphalomyélite, méningoencéphalite/méningite, encéphalopathie, convulsions/attaques, narcolepsie et cataplexie, infarctus aigu du myocarde, myocardite/péricardite, maladie auto-immune, mort, avortement spontané, autres maladies démyélinisantes aiguës, réactions allergiques non anaphylactiques, coagulation intravasculaire disséminée, arthrite et arthralgie/douleurs articulaires, maladie de Kawasaki, syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, maladie aggravée par le vaccin.

KEYWORDS vaccins, effets secondaires, WhatsApp, mort