Salut, Covid-19, Vacunes

Kovivac

La Russie a autorisé son troisième vaccin, mis au point par le Centre fédéral scientifique Tchoumakov pour la recherche et la mise au point de produits biologiques et immunitaires de l’Académie russe des Sciences. L’administration de ce vaccin devait commencer durant la deuxième quinzaine de mars, mais il n’avait toujours pas été utilisé au 25 mars dans le cadre de la campagne d’immunisation de la population.

Il s’agit d’un vaccin à virus inactivé, qui consiste en l’inoculation d’une version morte du virus, capable de déclencher une réponse immunitaire, mais pas de développer la maladie. Ce vaccin n’est toujours pas entré dans la phase III des essais cliniques. 600 volontaires ont participé aux deux premières phases qui ont démarré en décembre 2020.

Ce vaccin s’administre en deux doses à un intervalle de 14 jours, et il se conserve à une température comprise en 2 et 8°C, selon les informations présentées dans un communiqué de presse au mois de janvier par la Vice-première ministre russe en charge de la Politique sociale, Tatiana Golikova. Elle assurait également que le vaccin était complètement sûr et que la majeure partie des volontaires avaient développé une immunité stable à 28 jours, sans toutefois en préciser l’efficacité. Les résultats n’ont pas été publiés pour le moment.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]