Salut, Covid-19, Vacunes

GSK n’est pas propriétaire de Pfizer ni du laboratoire biologique de Wuhan

Vous nous avez fait parvenir un message provenant d’Instagram selon lequel « le laboratoire biologique de Wuhan [serait] la propriété de GlaxoSmithKline [GSK], propriétaire de Pfizer ». Ce message affirme également que ce laboratoire a été financé par le directeur de l’Institut national pour les allergies et les maladies infectieuses des États-Unis, Anthony Fauci. Ces affirmations sont TROMPEUSES et FAUSSES. L’entreprise pharmaceutique GSK n’est propriétaire ni du laboratoire de virologie de Wuhan ni de l’entreprise pharmaceutique Pfizer. On ne dispose pas non plus de preuves d’un financement personnel par Anthony Fauci de ces installations, même si les Instituts nationaux de santé (NIH) des États-Unis, dont dépend son service, ont bien financé une organisation qui, à son tour, a financé un projet de recherche sur le coronavirus qui se déroule notamment à Wuhan.

« Le laboratoire biologique de Wuhan est propriété de GlaxoSmithKline, qui (par le plus grand des hasards) est propriétaire de Pfizer (qui fabrique le vaccin contre le virus qui s’est propagé (par le plus grand des hasards) au Laboratoire biologique de Wuhan, qui (par le plus grand des hasards) a été financé par le Dr Fauci, qui (par le plus grand des hasards) promeut le vaccin. »

Ce message qui circule sur Instagram contient des erreurs fondamentales, notamment concernant l’information selon laquelle il existerait à Wuhan un centre dénommé Laboratoire biologique de Wuhan. Si le message faisait référence au laboratoire qui mène dans cette ville des recherches sur les coronavirus, il s’agirait alors de l’Institut de virologie de Wuhan (WIH). Ce centre a fait l’objet de diverses théories infondées depuis le début de la pandémie. Il est placé sous l’autorité de l’Académie chinoise des Sciences (CAS) du gouvernement chinois.

Il n’existe aucune relation avérée à ce jour entre ce centre et GlaxoSmithKline (GSK), laboratoire pharmaceutique ayant son siège au Royaume-Uni et qui participe notamment au développement d’un vaccin contre la covid-19 qui n’a été autorisé dans aucun pays. Comme l’ont déjà expliqué des agences de vérification, comme Reuters et Snopes, il n’existe aucun lien entre GSK et cet institut. Celui-ci n’apparaît pas non plus dans la liste d’activités de GSK en Chine.

La relation entre Pfizer et GSK est également factice, si ce n’est en ce qui concerne la création en 2018 d’une société commune en vue de produire des médicaments sans prescription, comme le relatait un communiqué de presse de 2019. Cependant, cela ne signifie pas pour autant que GSK soit propriétaire de Pfizer, qui est dans les faits une entreprise cotée en bourse, GSK ne faisant pas partie de ses actionnaires principaux.

En ce qui concerne le financement du laboratoire, il n’existe aucune preuve de ce qu’Anthony Fauci, directeur de l’Institut national pour les allergies et les maladies infectieuses des États-Unis, ait effectué un don en faveur de ce centre à titre personnel. Certes, les Instituts nationaux de santé (NIH), dont fait partie le service que dirige A. Fauci, ont transféré 3,4 millions de dollars à l’organisation à but non lucratif EcoHealth Alliance Inc., afin de financer un projet ayant pour objectif de comprendre l’apparition des coronavirus chez la chauve-souris, comme l’ont confirmé eux-mêmes les NIH à Reuters. Cet argent était destiné à l’Institut de virologie de Wuhan, mais également à l’Université normale de l’Est (Shanghai), à l’Institut de biologie des pathogènes (Pékin) ou à l’École de médecine Duke-NUS (Singapour).

Aucun lien avec les Open Society Foundations, ni avec AXA ni même Winterthur

Ce message affirme également que « GlaxoSmithKline est administrée par la division financière de BlackRock, qui gère les finances de l’Open Foundation Company (fondation Soros), qui gère l’assureur français AXA ». C’est FAUX : GlaxoSmithKline n’est pas gérée par BlackRock, ce fonds d’investissement ne contrôle pas non plus l’Open Foundation Company, une fondation qui n’existe d’ailleurs pas. La fondation qui appartient au multimillionnaire George Soros s’appelle Open Society Foundations.

« GlaxoSmithKline* est (par le plus grand des hasards) gérée par la division financière de BlackRock qui *(par le plus grand des hasards) gère les finances de l’Open Foundation Company (fondation Soros) qui (par le plus grand des hasards) gère l’entreprise française AXA ».

L’organisation BlackRock est un gestionnaire de fonds provenant aussi bien d’administrations publiques que de particuliers. Selon le message publié sur Instagram, BlackRock serait en charge de la gestion de GSK. Certes, BlackRock possède 7,5 % des actions de GSK, comme l’indique le site Internet d’études financières Fintel, mais ne gère pas l’entreprise pharmaceutique.

Par ailleurs, il est faux d’affirmer que BlackRock gère les Open Society Foundations (OSF), une organisation qui finance des organisations caritatives.

Il n’existe pas non plus de lien entre les Open Society Foundations et BlackRock, même s’il existe un lien entre cette dernière et G. Soros : le magnat est président d’un fonds d’investissement, Soros Fund Management, qui détenait par le passé des actions de BlackRock. Elles ont été vendues en 2020 (il n’apparaît pas non plus dans la liste des actionnaires en 2021).

Le lien présumé, qu’évoque ce message, entre les Open Society Foundations et l’assureur français AXA est également inexistant. On ne dispose aucune preuve attestant une connexion entre ces deux organisations. En revanche, il en existe bien un lien entre Soros Fund Management et AXA, bien qu’il soit indirect, au travers d’AXA Equitable Holdings, une entreprise dont le siège est aux É.-U. et qui possède des parts de l’entreprise française AXA. Selon Fintel, la fondation du magnat en possède plus de 450 000 actions.

Enfin, le message assure que G. Soros est propriétaire de l’assureur allemand Winterthur et qu’il construit un laboratoire à Wuhan. Cette information est FAUSSE.

« Soros (par le plus grand des hasards) est propriétaire de l’entreprise allemande Winterthur qui (par le plus grand des hasards) a construit un laboratoire à Wuhan* et qui a été acheté par l’entreprise allemande Allianz. »

Winterthur a été acheté en 2006, pas par Allianz, mais par l’assureur AXA. Il est également faux de dire que Soros est propriétaire d’Allianz, même s’il est actionnaire au travers de Soros Fund Management d’AXA Equitable Holdings, une entreprise ayant son siège aux États-Unis et qui appartient en partie à l’assureur français AXA.

En revanche, les informations du message qui sont véridiques sont celles qui lient Vanguard, le plus grand fonds d’investissement au monde, avec BlackRock, puisqu’il en est l’un des plus grands actionnaires. Vanguard est également l’un des actionnaires principaux des plus grandes entités financières au monde, comme Citigroup ou JP Morgan.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]