Salut, Covid-19, Vacunes

CanSino

Le laboratoire chinois de vaccins CanSinoBio a mis au point la formule à vecteur viral CanSino. Cette méthode fait donc appel à un vecteur, c’est-à-dire un virus distinct du SARS-Cov-2, pour entrer dans une cellule et l’infecter. Ainsi, il utilise le fonctionnement cellulaire pour produire la protéine Spike, présente dans ce coronavirus, et générer des anticorps.

En mai et juillet 2020, le fabricant a publié dans la revue scientifique The Lancet les résultats des phases I et II de son essai clinique. Au début du mois de novembre 2020, il a annoncé le début de la phase III au Mexique, où il pensait pouvoir compter sur 15 000 volontaires. Il avait alors terminé deux autres essais de la même phase en Russie et au Pakistan. Des essais de cette phase se sont également tenus en Argentine et au Chili. Au total, 40 000 volontaires ont participé à cette phase, qui a présenté une efficacité de 65,7 %.

Le vaccin CanSino s’administre en une seule dose. En plus de la Chine, le Mexique, la Hongrie et le Pakistan ont également autorisé son utilisation.

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés lors des essais cliniques concernaient les douleurs dans la zone d’injection, les maux de tête, la fièvre et la fatigue. Aucun réaction grave n’a été rapportée.

Le vaccin de CanSino peut se conserver entre 2 et 8°C, mais le fabricant n’a pas spécifié la période de conservation.


Aquest article és part del projecte "Les Mentides Amenacen la Salut", el primer portal de fact-checking de rumors sobre la covid-19 de Catalunya.

Alguna cosa que t’han enviat o has vist t’ha fet soroll?

Envia’ns un Whatsapp per poder verificar-ho o escriu a [email protected]